Juin –

La pensée de la semaine

Le carré de l’hypoténuse parlementaire est égal à la somme de l’imbécillité construite sur ses deux cotés extrêmes. Pierre Dac

Dicton du 20 juin :
Pluie d’orage à la saint Sylvère, c’est beaucoup de vin dans le verre.

Dictons du 21 juin :
Les récoltes auront trop froid, s’il fait du vent à saint Leufroy.
Été bien doux, hiver en courroux.

Dicton du 22 juin :
À la saint Alban, on peut poser ses vêtements.

Dicton du 23 juin :
Le sage dit qu’à la sainte Audrey, mieux vaut suer que grelotter.

Dictons du 24 juin :
La pluie de la saint Jean, enlève noisettes et glands.     (Je vous laisse méditer ce dicton)

Dictons du 25 juin :
S’il fait beau à la saint Guillaume, auras du blé plus que de chaume.
Le jour de la saint Prosper, n’oublie pas de fumer la terre.

 

juin

Dicton du 14 juin :
À la saint Rufin, cerises à plein jardin.

Dictons du 15 juin :
À la saint Augustin, le soleil a grillé le serpolet et le thym.
Pluie de saint Guy, c’est tout l’an qui rit.

Dictons du 16 juin :
Si le jour de saint Fargeau la lune se fait dans l’eau, le reste du mois est beau.
Dicton du 17 juin :
Soleil à la saint Hervé, fait présager d’un bel été.

Dicton du 18 juin :
Pluie de saint Léonce, pour trente jours s’annonce.

Proverbe

Où il n’y a rien l’homme ne peut prendre.

Pensées de Pierre Dac

Avez-vous remarqué que, lorsque’un homme d’Etat se félicite de certains résultats obtenus, il est à peu près le seul à le faire.

 

Tableau du samedi – Honoré Camos

De temps en temps; il m’arrive faire un tour dans vide-grenier, les brocantes etc. En traînant mes sandales chez les compagnons d’Emmaüs, je cherchais des cadres pour mes aquarelles ( oui je barbouille un peu ), j’ai trouver cette image. J’ai remarqué la signature. Rassurez-vous, c’est une copie sur papier mais j’ai fait une petite recherche avec mon ami Leoueb et j’ai trouvé. Honoré Camos est né dans le sud de la France en 1906 et est mort en 1991. Ses oeuvres se vendent très bien.

Je vous propose ici le « Poulailler ». Il en a d’ailleurs peint plusieurs ainsi que de nombreuses natures mortes. Peintre moderne avec des touches anciennes. Moi j’aime bien.

 

Résultat de recherche d'images pour "honoré camos artiste"

origine de la photo sur le web

Tableau du samedi – 23 – J.B. Ingres

On connait son violon, on connait sa baigneuse… Mais que sait-on véritablement de Ingres. Peintre né en 1780 et mort en 1867 – 81 ans pour l’époque c’est beau. Son père était lui même artiste sculpteur plus précisément. Il entre très jeune à l’académie de peinture de Toulouse. Il fit des études à Rome après avoir remporté le grand prix de peinture en 1801, ce qui lui coûtât le mariage prévu avec Marie-Anne Forestier elle-même peintre. Il eut David comme professeur. Il réalisa beaucoup de portraits dont son autoportrait à l’age de 24 ans.  Plus tard il épousera une jeune modiste qui fut son modèle. C’est elle qui pose pour le « Bain turc » et la Baigneuse que j’ai choisi de vous proposer.

Il fait parti des néo classiques. Lui-même fut enseignant et une bon violoniste.

260px-Ingres,_Self-portrait
autoportrait de Ingres (24 ans)

La Baigneuse Valpinçon également désignée sous le titre de Grande Baigneuse, daté de 1808 est conservé au musée du Louvre   peint  lors de son séjour à Rome en tant que pensionnaire de l’Académie de France, alors qu’il est âgé de 28 ans. Il constitue l’un des envois réglementaires de Rome à Paris qu’était tenu de faire le peintre dans sa qualité de pensionnaire de l’Académie. Son premier titre était Femme assise. Le motif de la figure sera répété, avec des modifications, dans deux autres œuvres, une version réduite dans un intérieur de harem, intitulée Petite Baigneuse, et comme figure centrale du Bain turc.

23 - Jean-Auguste-Dominique_Ingres_-_La_Baigneuse_Valpinçon

logo-tableau-du-samedi