Le tableau du samedi – semaine 22 – Fruits de saison

Fardoise  pour les deux prochaines semaines fruits dans les natures mortes

Le thème ne vous emballe pas ? publiez ce qu’il vous plait ! 

Pour participer c’est simple vous  publier sur vos blogs ou en commentaire sur mon blog de préférence avant midi. 

soleillant.lilou@gmail.com

Pas nécessaire d’avoir fait les Beaux arts pour les apprécier. 

Nous sommes à Giverny, fief des Monet. Ici, on trouve quand il fait beau sur les terrasses Jean Monet qui a épousé Blanche Hoschedé. Cele-ci en profite pour peindre et elle possède un joli coup de pinceau.  pour en savoir plus sur ce peintre  

 

 

blanche hoschede fruit de saison

 

La pinacothèque des peinti’ nautes

Amande douce : clic

Covix : 
Chimère écarlate : clic
Fardoise :                    clic
Kimcat:                        clic
Ma plumefée :           clic    se repose cette semaine et nous pensons  bien à elle.

Monica Breiz :           clic
Tortue :                       clic

Zazarambette :         clic

Mireille des arts :     clic

Lenaig : clic

Gifs Animés Betty boop

Je rappelle un peu la règle… Vous pouvez poster deux tableaux mais pas plus
surtout n’oubliez pas de m’envoyer un mail pour me prévenir de votre
publication

 

Du coté de chez Ma’ – 22 – La vie en rose

Il est un album pour enfant ou pas qui parle de vie en rose car un petit chien errant trouve un matin qu’il se baguenaude en flairant ras le sol une paire de lunette roses. Et là tout change. Album de RASCAL titré SOCRATE …si vous avez des enfants ou petits enfants je vous le recommande.

Socrate

 

SOCRATE

un chien pour  philosophie de la vie en rose mais pas que : une petite aquarelle que j’ai réalisé il y a quelques années d’après une photo d’un ami qui malheureusement nous a quitté…

18 - mai rose lundi soleil mon aqurelle nénuphar

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez Ghislaine 122 – saison

Le thème :  saison 

et les mots : fort, ciel, heure, massive, hier, bon, voie, éclairé

Souvenirs

La silhouette massive du fort  s’étirait dans le soleil matinal et le bleu du ciel nous éblouissait. C’était vraiment la bonne saison pour faire ce voyage insolite au Kirghizstan,  décidé un peu sur un coup de tête  qui rassemblait curiosité set aventures. Hier, ce bâtiment, semblait perdu au milieu d’une sorte de désert,  nous paraissait bien plus petit, éclairé seulement d’un rayon de lune pâlichon.

IMG_0580

 

Nous avions bivouaqué à proximité bien décidés à investir dès les premières lueurs de l’aube ce vestige, ruine d’un  caravansérail, qui trônait autrefois sur le parcours de  voie sacrée de la soie. Qu’il faisait bon à cette heure de marcher sur ce chemin caillouteux en imaginant les négociants déchargeant leur chameau de toutes leurs marchandises. Nous étions presque arrivé, nous étions seuls au monde pour photographier cette merveille.

IMG_0581

Quand nous avons pu entrer dans cette bâtisse il nous a semblé voir l’animation des siècles précédents, les crochets où l’on attachait les chevaux et les chameaux, les étals ou les soieries répandaient leur flot de couleurs chatoyantes et les marchands buvant du thé en piaillant dans des langues inconnues. Nous rêvions les yeux grand ouvert. Et tout cela dans un calme à nul autre son pareil.

Des mots, une histoire récolte 50

Avec les mots : liste, palabres, misère, mur, oniromancie, danse, chimérique

Suzaâ ââââ ne ?

  • Oh, sacrebleu j’ai perdu ma liste !

Pas étonnant tu perds tout… quelle  liste celle des courses ou de ce que tu as perdu ? Tu en referas un de plus

  • Mais non la liste de toutes les misères du monde, et tu peux me croire elle était longue du genre à ne pas pouvoir l’apprendre par cœur.

Bon tu as fini avec tes palabres en tous genres, tu viens ou tu restes ? …

  • Attends, j’écris sur mon mur, mes rêves de danse chimériques !  Oh si tu savais c’est pour cela que j’ai besoin de ma liste, pour refaire le monde il faut bien s’y prendre avec méthode.

Ouais et bin moi je pense qu’il faut faire appel à l’orniromancie, c’est plus sûr. Et surtout plus drôle… Allez le ciné a rouvert  ses portes,  je t’invite tu auras deux fauteuils pour toi toute seule. Ca le pied !

La quintessence de la sapience – 21

Filer un mauvais coton

Signification

 Se dit d’une personne ou d’une situation dont la santé dépérit. Faire de mauvaises affaires

Origine

A la fin du XVIIe siècle, pour signifier « se ruiner », on disait « jeter un vilain coton » par allusion aux étoffes qui, en s’usant, perdaient des boules de fil de coton jusqu’à leur détérioration complète ou la déchirure.

Au XIXe siècle, alors que la même expression signifie déjà « dépérir par la maladie », ‘vilain’ est progressivement remplacé par ‘mauvais’ et l’installation de nombreuses filatures où on ‘file’ le coton, provoque le remplacement de ‘jeter‘ pour aboutir à l’expression actuelle.

21 meilleures images du tableau Quenouille | Quenouille, Rouet et ...

 

Que disent les  expressionnautes

Bonjour les expressions
Les Caphys
Miss Tortue : garder son sans froid 
Monica Breitz: mettre la main à la pâte
Soène : propre comme l’écuelle du chat 

Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas et joignez vous à nous et publiez

Vous voulez participer ? vous publiez sur votre blog et envoyez à l’adresse indiquée 

soleillant.lilou@gmail.com

Prénom Zorba

Zorba où es-tu ? M’entends- tu ?
Oui je mets ma culotte
Zorba où es-tu ? M’entends- tu ?
Oui je mets mes chaussures
Zorba où es-tu ? M’entends- tu ?
Oui Je mets ma chemise
Zorba où es-tu ? M’entends- tu ?
Oui et je sors
Zorba où va tu ?
Marre de danser le sirtaki depuis cinquante ans
Je pars avec Zorbi danser la samba et la java !