Chez Ghislaine 116 – Scène de vie

Le thème :  Scène de vie 

et les mots , aurore, plaisir, lac, faux, gloire, tranquille, matin chaleur 

Les tout-petits

Tous les matins, à l’aurore, il se levait, vite il avalait son café chicoré, et sortait par tous les temps et surtout l’hiver pour aller voir ses tout-petits. C’était un plaisir de faire le tour du petit lac, en fait c’était une vieille baignoire rouillée par les ans, transformée en bassin et qu’il appelait pompeusement son lac.
Où allait-il, cet homme, alerte ? Habillé de pied et cape, d’une casquette beige crasseux, d’un vieux manteau qui avait connu des jours de gloire, à présent bien râpé et d’une écharpe informe tournicotée à son cour, il faisait, tranquille une dizaine de pas et sifflait faux évidemment mais tout en douceur pour appeler ses chers petits. Puis rassuré, il rentrait et observait le va et vient des tout-petits.
Mais qui étaient ces petits… Des oiseaux ! Oui, des oiseaux qui venaient se ravitailler en graines et riz concassé dont il approvisionnait généreusement et religieusement des petites mangeoires. Il avait même pendant l’été, quand la grosse chaleur était tombée, cueilli dans les champs cultivés près de chez lui, des fleurs de tournesol et avait accroché les pommes remplies de graines au portique des nichoirs et dont se régalaient les tout-petits. Rouge-gorge et  mésanges venaient se rassasier. Il les contemplait, leur parlait :

« – Allez mes chéris, oui, venez , oui venez-vite manger, picorer , c’est bon « et s’extasiait parce que chacun venait à tout de rôle, le rouge-gorge toujours seul…

Seulement, il y avait un hic… Les palombes ou plutôt de simples tourterelles venaient participer au festin. Et ça ce n’était pas possible ! il ne supportait pas qu’elles volent la nourriture de ses tout-petits. Il les surveillait et quand elles arrivaient, il tapait sur la vitre de la fenêtre, se précipitait dehors écharpe de casquette de travers pour faire la chasse à la palombe. Mais inlassablement elles revenaient et lui inlassablement les éloignait…
Et moi je pouffe…

Histoires ou légendes sur le rouge-gorge - Le Blog de Jackie

Mésange bleue - Cyanistes caeruleus

LE PIGEON RAMIER OU PALOMBE - chezmamielucette

6 commentaires sur « Chez Ghislaine 116 – Scène de vie »

  1. Un texte bien agréable pour le défi de Ghislaine . Ici ce serait plutôt la chasse aux étourneaux qui se ruent sur les mangeoire et empêchent les autres oiseaux de se nourrir .
    Bonne soirée
    Bises

    J'aime

  2. Joli texte rafraichissant Lilou
    Un peu comme un epromenade dans ma foret qui me manque beaucoup !
    Mais je ne m’ennuie jamais, je trouve toujours à faire !
    Gros bisous et merci pour ce 116

    J'aime

Les commentaires sont fermés.