Tableau du samedi – l’été et l’art naïf

Résultat de recherche d'images pour "l'été en peinture l'art naif"

Dusanka Pétrovic  peintre serbe contemporaine

Elle est née à Svilajnac en 1947. Elle a commencé à peindre en 1971.
Elle dépeint des scènes pastorales idylliques et des travaux sur le terrain, des rassemblements, des natures mortes et des paysages clairs en utilisant des traits et des couleurs méticuleux afin de créer une atmosphère spécifique.

Résultat de recherche d'images pour "Dusanka Pétrovic"

 

Tableau du samedi – l’été et l’art naïf – Charlotte Lachapelle

Charlotte Lachapelle est née en 1955 à Souillac dans le Lot.

 

Résultat de recherche d'images pour "zenone peintre l'tété"

Toute son l’enfance de Charlotte Lachapelle est bercée par la douceur et la poésie des paysages de cette belle région. Lachapelle peint depuis son enfance, des univers colorés et joyeux, porteurs des rêves de chacun. L’artiste a participé à de nombreuses expositions individuelles et collectives et ses oeuvres sont présentes dans plusieurs collections d’Art Naïf à travers le monde. Charlotte Lachapelle est membre fondateur du Groupe Primitifs modernes dits « naïfs ».
Par sa technique toute en finesse, son goût du détail, sa palette aux couleurs intenses et raffinées, elle nous transporte dans des paysages bucoliques où pointe parfois l’insolite
.

« Pour moi la peinture est avant tout un plaisir. Plaisir d’opposer les couleurs ou les adoucir dans des tons pastel, de les dégrader. Plaisir de camper dans mes personnages un geste, une attitude et mettre en scène tout cela. Plaisir de composer tous les éléments, avec des objets désuets, familiers, insolites.
Plaisir de vous faire partager et de vous entraîner dans le monde magique des souvenirs d’enfance, dans un monde entre parenthèse, idéalisé, tendre et nostalgique, vers la magie d’un univers heureux. »

Charlotte Lachapelle

Tableau du samedi – l’été encore en août et l’art naïf – Gilou Estève-Delprat

Comme l’été continue ce mois- ci moi aussi. Et une découverte de la peinture naïve qui a toute sa place dans l’art  : Gilou Estève-Delprat

 

Résultat de recherche d'images pour "zenone peintre l'tété"

Gilou Estève, une artiste revéloise, fille de Denis Estève, lui aussi artiste peintre, est fière de faire part de sa présence dans l’ouvrage «Grandes signatures Beaux Arts du Midi de la France» d’Aline Llareus-Dinier, critique d’art reconnue en région Occitanie, paru au mois de novembre 2016.

L’art naïf, Gilou le porte en elle depuis toujours «il s’est imposé à moi» raconte-t-elle. Née avec un pinceau à la main, son milieu lui a valu de tutoyer le domaine de l’art depuis toujours. Amoureuse du Lauragais dont elle est originaire, Gilou peint des scènes qui la rendent heureuse, et tient à faire partager cette joie et cette fraîcheur qui l’animent. Intemporelles, ses scènes illustrent le quotidien, d’un œil enfantin, où le conflit et la tristesse n’ont pas leur place. L’artiste semble entretenir une relation privilégiée avec chaque personnage qui naît sous son pinceau. Depuis trois ans, l’artiste revéloise a pignon sur rue, et fait partager ses œuvres sous forme d’exposition temporaire, au 46 rue de Dreuilhe. «J’ai rencontré Aline Llareus-Dinier alors que j’avais 14 ans, elle m’avait conseillé de réaliser un livre pour enfants. Lorsque je l’ai revue, l’an dernier à l’occasion d’un vernissage à Toulouse, la critique d’art a décidé de me faire figurer dans son livre, qui recense les artistes dont l’œuvre l’a marquée.»

Tableau du samedi – L’été de Frédéric Bazille

Résultat de recherche d'images pour "frédéric bazille"
Scène d’été

Ce peintre que j’ai déjà présenté travaillait avec Monet, et tous les Impressionnistes mais il est mort très trop tôt dès le début de la  guerre de 1870 à 28 ans.

Le , il s’engage au 3e régiment de zouaves, contre la volonté de ses proches, dans le conflit franco-prussien. Sergent fourrier puis sergent-major, touché au bras et au ventre, il meurt à 28 ans, le , à la bataille de Beaune-la-Rolande.

 

Tableau du samedi – l’été 26/18

Je continue avec l’été et je renoue avec mes préférences qui me mènent vers l’impressionnisme. J’aurai pu puiser chez Claude Monet  mais j’ai découvert  cet artiste canadienne  Helen McNicoll dont les toiles sont lumineuses et ses scènes de vie autant que ses paysages nous entraînent dans une atmosphère sereine. L’artiste a beaucoup peint en plein air.
Artiste reconnue, elle fut membre de la « Royal Society of British Artists » et un associé de « l’Académie royale des arts ».
Helen McNicoll est décédée jeune, à seulement 36 ans. Ses peintures sont considérées comme étant originales et techniquement accomplies.

source ici pour en savoir plus et découvrir d’autres toiles

 

Résultat de recherche d'images pour "l'été en peinture"

 

Tableau du samedi – l’été

J’abandonne les « marines » pour vous proposer des toiles d’été ; je commence par une toile que Lakévio m’a fait découvrir ; c’est là que les blogs prennent tous leurs sens de communication et je l’en remercie. Je n’ai qu peu d’information sur elle mais notre ami Wiki y pourvoira

Carmen Guedez

l'été carmen Guedez

J’aime le coté presque naïf des fleurs qui ressortent  du fond qui semble saturé  des ocres du soleil. Le colibri est léger au milieu de la toile. Mon salon l’ accueillerai volontiers.

 

 

 

Tableau du samedi – juin c’est Marine

Les marines sont une invitation aux voyages qui me sont si chers ! Tous les grands peintres s’y s’ont essayé avec plus ou moins de bonheur. J’aime bien celle-ci d’ Edouard Manet que je vous ferai pas l’injure de vous présenter, un personnage qui ressemble à Charlie Chaplin alias Charlot. Cette toile a été peinte ne vue du salon de 1881 peu avant sa mort

Résultat de recherche d'images pour "marines manet"
l’évasion de Rochefort 1880