Lundi Classique – Chez Covix 9/ 18

Une petite symphonie de Mozart… Le pauvre on le connait aussi parce pillée par les producteurs de publicité qui en font leur cheval de bataille plus de droit d’auteur mais peut-on trouver mieux que Wolfgang.. Ici la 25ème symphonie avec à la baguette Léonard Bernstein..

Pour ceux qui se souvienne :  un enfant en culotte courte descendait en courant des escalier à la poursuite de son bidon de lait en fer blanc… Le premières mesures de cette symphonie accompagnant le clip en noir et blanc … Las, je ne l’ai pas retrouvé…

 

Lundi classique – 9/18 Chez Covix

Franz Schubert « la Symphonie inachevée » 

Son histoire

La symphonie « inachevée », si elle est inachevée a fait couler beaucoup d’encre. C’est après avoir rencontré un membre de la Société Musicale de Graz (Autriche) que Schubert compose les deux premiers mouvements d’une symphonie dont on ne sait si c’est la septième ou la huitième. Schubert a envoyé une partition au directeur de cette société qui l’a gardée au fond d’un tiroir jusqu’en 1865. Pourquoi seulement deux mouvements … Schubert avait l’habitude de composer puis d’abandonner les partitions avant de les reprendre. Il a laissé nombre de morceaux en suspend.

Revenons à cette symphonie pour laquelle Schubert a bel et bien écrit un troisième mouvement, un scherzo  mais non orchestré en détail. Mieux encore, il aurait aussi composé un final, quatrième mouvement ! Mais à nos jours, seules des présomptions…Les documents existant permettent de l’affirmer : Schubert n’a jamais eu l’intention de limiter sa symphonie aux deux seuls mouvements connus.

Le final serait « l’Entracte de Rosemonde », composé dans la même tonalité. Mais toutes les tentatives de faire une  œuvre complète se sont révélées plus farfelues que plausibles.

En l’état on suppose que cette symphonie fut laissée « inachevée » parce que Schubert estimait n’avoir plus rien à exprimer. En tous cas, elle échappe aux règles de la symphonie du XIXème siècle. Cependant on a retrouvé quelques mesures du troisième mouvement alors insatisfait peut-être a-t-il abandonné la partie.

Précision encore que Schubert est mort très jeune en 1828 à l’age de 31 ans ! Las à cette époque la syphilis courait…

Je vous propose donc cette Inachevée qui semble être la huitième par Claudio Abbado  un chef qui avait une humanité et  une humilité proportionnelles à son immense talent.

 

Entracte de Rosemonde