Prénom Lucette

Maîtresse Jill appelle cette semaine Lucette

Lucette aime les sucettes
Les sucettes à l’anisette
Les sucettes à l’anisette de Lucette
Ont le gout des épinettes
Qui rend Lucette pompette.
Et quand il ne lui reste plus
Sur sa languette que la petite bâtonnette ,
Quand Lucette joue de la clarinette
Qu’elle met ses chaussettes en voilette,
Elle prend sa trottinette
Effectue quelques pirouettes
Et satisfaite, part aux galeries Lafayette.
Lucette aime les sucettes
Les sucettes à l’anisette,
Achète une omelette, des rillettes des paillettes
Et des sucettes à l’anisette
Caquète comme une pipelette
Lucette aime les sucettes
Les sucettes à l’anisette
C’est le jeu ma petite Lucette !

Prénom Jeanneton

Je reviens dans la classe de Madame Jill et quelle ne fut ma ma surprise de découvrir un prénom qui convoque des souvenirs…

Agée d’une quinzaine d’années, j’étais partie dans une sorte de colo en RDA avec quelques comparses du même âge… Les jeunes garçons la testostérone commençant à faire de l’effet chantaient à tue-tête quelques paillardises. Et voilà que notre cheval de bataille devint ce morceau d’anthologie qu’est ce « La Rirette » dont le refrain faisait rire aux éclats notre infirmière allemande qui entonnait ce refrain alors qu’elle ne parlait pas le français !

Je suis un peu émue car cette femme nous a accompagné lors de la visite du camp de Buchenwald où elle-même avait été déportée ; oui  oui les Allemands aussi étaient déportés s’ils étaient « traites » à leur pays ; et c’est les yeux plein de larmes qu’elle se mit à chanter Jeanneton prend sa faucille phonétiquement.

N’y voyez aucune injure aux femmes dont je défends les causes, ici c’est juste un souvenir agréable et émouvant

la cour de récré – Othello

Othello Shakespeare est un petit garçon plein de vie et heureux de revenir en classe. Ses parents sont fiers de lui… Cependant il lui arrive de traîner les pieds car dans sa classe cette année il va devoir travailler en binôme avec la petite Ave Maria Gounod. Alors la question reste : comment laver Maria quand on a Othello ?

 

Bonne rentrée à Tous

La cour de récré – prénom Pablo

J’avais écrit, il y a quelques années un texte pour les « Poudreurs  d’escampette » dirigés par Cath. Si vous avez le temps et l’envie, allez jeté un oeil, cet atelier vaut le détour. J’ai remanié un peu mon texte pour maîtresse Jill. J’espère que ni maîtresse, ni Cath ne m’en tiendront rigueur.

pablo

Pablo et Paulo

Pablo, revenait du bord de mer ; un seau en zinc à la main, il se revit enfant avec Paulo, l’ami de toujours. Leur complicité était telle qu’on les appelait les jumeaux de cœur. Ensemble, ils faisaient les quatre cents coups. Ils partageaient tout, les jeux, les plaisirs, les engueulades et les fessées. Ils inventaient des chansons comme celle-ci qui lui revint en mémoire et qui fit sourire Pablo ; il se mit à fredonner.

– Te souviens-tu Cinna comme nous étions heureux
Quand nous n’avions qu’un seau pour pisser tous les deux ?
Ces jours-là se sont enfuis, ils reviendront peut-être
En attendant Cinna, pissons par la fenêtre.

Ou là là ! La fessée le jour où ils avaient mis leurs paroles en musique.
Et puis, il s’avéra que Pablo fut doué pour la peinture. Très tôt dès l’âge de six ans, les pinceaux à la main, il travaillait sans relâche sous la surveillance d’un père attentif aux résultats. Il partit pour Barcelone puis Madrid etc. Et fit ses œuvres comme l’on dit.
Paulo lui resta proche de chez lui. Ses études terminées, il trouva un emploi, gagna bien sa vie ; cette vie qui sépara les deux amis.
Un jour, pourtant, Paulo en voulant sauver une petite fille d’un immeuble en flamme, il fut gravement brûlé et surtout au visage. Malgré les soins attentifs, les greffes successives, il resta marqué et pas que physiquement. Après les remerciements et les congratulations d’usage pour le héros d’un jour, il fut rejeté tant sa laideur faisait peur. Les enfants qu’ils aimaient tant le fuyaient et plus question d’aller draguer en boite de nuit !
Alors Paulo se réfugia sur son coin de plage, et vécut là seul ne sortant que le soir pour ramasser des coquillages dans ce seau en zinc souvenir d’une enfance joyeuse.
Mais Pablo vint à son secours. L’amitié est indivisible, mais le désespoir se partage et Pablo lui confectionna un masque et lui offrit son célèbre maillot rayé.

Aujourd’hui, Paulo n’est plus, Pablo a poursuivi sa route et comme aux meilleurs jours de leur enfance, il est allé faire le tour de la plage encore désertée par les touristes en chantonnant ces ritournelles d’enfant

– Crotte de bique et bonbon noir
se disputaient sur un trottoir
pour un vieux chapeau percé
que Crotte de bique avait trouvé….

 

Prénom Bianca

cette semaine Bianca est à l’honneur dans la cour de récré ! seulement voilà Bianca s’est carapatée en laissant juste ce petit message.

Madame la Maîtresse Jill

Vous voudrez bien excusez mon absence… En effet moi, Bianca de Castafiore, suis partie chercher mon Bernard l’ermite dans des contrées plus chaudes pour respecter la trêve des confiseurs…

Bien à vous

Prénom Lubin

« Oh le beau petit garçon », s’exclama la matrone qui mit au monde un bébé en l’an de grâce 1774 à Paris. Famille bourgeoise de marchand, le petit garçon grandit ce milieu un peu privilégié mais il faut quand même gagner son pain alors il fut mis en apprentissage très tôt, dix ans chez un professeur qui enseignant la parfumerie un certain Tombarelli puis revint à Paris où il continua ses classes auprès de Monsieur Jean-Louis Fargeon, parfumeur attitré de la reine. Et oui pas moins que ça !

Courageux et entreprenant notre Lubin, ouvrit dès 1798  un magasin de parfumerie dont l’enseigne elle-même, est tout un poème « au Bouquet de Roses » sis rue Helvétius (devenue rue Sainte Anne).

C’est ainsi qu’il devint le fournisseur des ‘Incroyables et Merveilleuses »* en rubans, masques et autres  poudres de riz  mais surtout  il crée « L’eau vivifiante » qui  est considérée comme la première eau  de toilette dénommée  » Eau de Toilette Lubin  » très prisée dans la cour impériale. Dans les archives de Grasse on trouve encore une commande effectuée par l’impératrice Joséphine !

Quel chemin pour notre petit Lubin qui dès 1830 exporta ses produits vers les Etats Unis tout neuf, et devint fournisseur officiel de la cour de la reine Marie Amélie. Guy de Maupassant lui-même dit de lui « Il est l’apôtre des femmes, l’apôtre frottée de Lubin ».

Différentes boutiques se sont ouvertes depuis et de nos jours  Alors Mes dames Noël arrive à grand pas et Messieurs pensez-y le « L » de Lubin est une merveille de douceur…

  • Les Incroyables et Merveilleuses sont un courant de la mode de la France du Directoire caractérisé par sa dissipation et ses extravagances, en réaction à la sombre tristesse qu’avait répandue la Terreur

Prénom Simon

Dans la cour de récré chez Madame Jill, un Simon un drole de drôlin…

Je suis un personnage historique ! Vous ne me connaissez pas ? bon alors je me présente.
Je suis guerrier moi pas un pédé une tarlouze ou une tafiole. Je suis connu pour mes exploits et tout le monde mon connaissait et avait peur de moi. Je me replace d’abord au XIIIème siècle. Vous n’étiez pas né évidemment mais sachez que j’ai épousé en 1190 une riche héritière de la famille de Montmorency et dans le haut Moyen Age la richesse n’était pas un vain mot. J’abandonne bien vite cette épouse et je pars en croisade avec mon ami Foulques de Neuilly et bien d’autres seigneurs (saigneurs ? ) Quand j’en reviens sain et sauf, un miracle pour cette époque, une pagaille innommable règne dans le comté; une autre croisade celle des Albigeois s’est formée et me voilà reparti avec épée et tout mon barda. Je prends la tête de l’expédition contre ce traite de Raymond, Comte de Toulouse pour mater cette insurrection et je remporte une éclatante victoire à Muret où le roi d’Aragon, allié de Toulouse perd son âme. Tous leurs biens me sont attribués par le pape et même Philippe Auguste m’accorde son soutien.
Cependant le fils de Raymond parvient à revenir à Toulouse où j’instaure un siège sanglant… Mais c’est là qu’un jet de pierre m’atteint et m’écrase. Je meurs le 25 juin 1218. Moi Simon Comte de Montfort…

Comment Maitresse Jill, il n’est pas sympa mon Simon … Peut-être mais l’Histoire ne France n’est pas toujours très belle.

  • je précise que les mots pédé, tafiole ou tarlouze ne sont là que pour l’histoire et aucune mauvaise intention de ma part. Je respecte les choix de chacun..

Prénom Quitterie

Quitterie est appelée par Maîtresse Jill dans la cour de récré…  avec un clin d’oeil à Bobby Lapointe qui m’a bien aidée..

Ta Quitterie t’a quitté

Ce soir au bar de la gare
Igor hagard est noir
Il n’arrête guère de boire
Sa Quitterie l’a quitté
Il a fait chou-blanc
Ce grand-duc avec ses trucs
Ses astuces, ses ruses de Russe blanc
Ma tactique était toc
Dit Igor qui s’endort
Ivre mort au comptoir du bar
Mais près d’ son oreille
Merveille! Un réveil vermeil
Lui prodigue des conseils
Pendant son sommeil
Tic-tac tic-tac
Quitterie Tic-tac tic-tac
Ta Quitterie t’a quitté
Tic-tac tic-tac
T’es cocu, qu’attends-tu ?
T’as qu’à, t’as qu’à t’ cuiter

Et quitter ton quartier
Ta Quitterie t’a quitté
Ta tactique était toc
Ta tactique était toc
Ta Quitterie est partie…