Brèves d’Histoire – Les petits rats

11 janvier 1713 : Une école de danse pour les « petits rats » de Paris

Habitué à tout maîtriser, le roi Louis XIV ne pouvait pas laisser la danse, sa grande passion, sans lui donner un encadrement à la hauteur de ses ambitions. Après avoir créé en 1661 l’Académie royale de la Danse, il se penche sur le problème des effectifs, bien décidé à « parvenir à élever des sujets propres à remplir les emplois qui manqueront ». C’est ainsi que l’École de l’Académie voir le jour le 11 janvier 1713. Gratuite, elle a pour vocation de mener les jeunes danseurs au rang de professionnels.

Tout en veillant sur l’héritage de l’Académie; il s’agit de développer, dit l’ordonnance royale, « l’école française fondée sur la primauté de l’harmonie, la coordination des mouvements, la justesse des placements et le dédain de la prouesse », recommandations qui donneront naissance au XIXe s. à la danse classique. Installée depuis 1987 à Nanterre, près de Paris, l’École française de la danse, plus ancienne école de danse d’Occident, forme la presque totalité des danseurs des ballets de l’Opéra de Paris. Les « petits rats » n’ont pas fini d’user les parquets !

 

Résultat de recherche d'images pour "edgar degas"
Edgar Degas

 

 

 

Au fil des jours – janvier ou Nivôse

 Le  14 janvier  2020 correspond au 25 Nivôse An CCXXVIII 

Fêtons  :   Nina, Nino

Embrassons    Etienne, Firmin

rendons hommage à   Néomadie,   Glycérius Odoric

Dictons du jour

  • Quand on peut labourer en janvier, on aura sept pains pour un dîner.
  • Soleil de sainte Nina, pour un long hiver rentre ton bois.

Ça s’est passé un 14 janvier   :  parce que  l’Histoire éclaire le  présent.

Evénements : 

14 janvier 1526 : Traité de Madrid : François Ier promet… et ne tient pas

Le 14 janvier 1526, le roi de France François Ier, prisonnier de l’empereur Charles Quint depuis sa défaite de Pavie, signe le traité de Madrid avec son vainqueur. Il s’empressera d’en renier les clauses sitôt libéré… suite de l’article 

14 janvier 1852 : Constitution sur mesure pour Louis-Napoléon

Le 14 janvier 1852 est promulguée en France une nouvelle Constitution. Elle donne au Prince-Président Louis-Napoléon Bonaparte, que d’aucuns surnomment avec mépris Badinguet, des pouvoirs quasi-dictatoriaux pour une durée de… dix ans. C’est la fin de la IIe République. voir l’article 

Au fil des jours – janvier ou Nivôse

 Le  13 janvier  2020 correspond au 24 Nivôse An CCXXVIII 

Fêtons  :   Yvette Hilaire

Embrassons    Godeffroy, Joffrey Yvonne

rendons hommage à   Glaphyre,   Longis 

Dictons du jour

  • Bon jour et bon an, la paille au cul, et le feu dedans.
  • Soleil au jour de saint Hilaire, fends du bois pour ton hiver.

Ça s’est passé un 13 janvier   :  parce que  l’Histoire éclaire le  présent.

Pierre Drieu la Rochelle

13 janvier 1893 à Paris – 15 mars 1945 à Paris

Décès : 

Victor-Louis Baltard

19 juin 1805 à Paris (France) – 13 janvier 1874 à Paris

Des lettres pour un mot mystère – 6 –

mot mystère

Je donne chaque lundi les lettres en vrac d’un mot mystère  dont je donne une définition.

rappel des règles : vous utilisez les lettres du mot mystère pour construire des mots  de cinq lettres au moins.  que vous introduisez dans un texte de votre choix ou cerise sur le gâteau un texte en rapport avec le mot trouvé.

Vous publiez soit sur soleillant.lilou@gmail.com ou sous ce billet

Pour dimanche 19 janvier

Allez hop !

faites tourner vos neurones

12 lettres

 A I I O O C D H M N N R

 

Ancien instrument de musique,  sorte d’épinette à soixante-dix cordes, revêtue de drap,  pour rendre le son plus doux en l’étouffant.

Au fil des jours – janvier ou Nivôse

 Le  12 janvier  2020 correspond au 23 Nivôse An CCXXVIII 

Fêtons  :   Marguerite, Tatiana, Césarie Arcade et HIlaire 

Embrassons    Peggy  Mégane et Perle

rendons hommage à   Tianèce  Ferjus mais aussi Satyre (comprenne qui pourra) 

Dictons du jour

  • Quand le crapaud chante en janvier, serre ta paille, métayer.
  • Arcade et Hilaire gèlent les rivières.

Ça s’est passé un 12 janvier   :  parce que  l’Histoire éclaire le  présent.

Joseph Joffre

12 janvier 1852 à Rivesaltes – 3 janvier 1931 à Paris

Des lettres, un mot mystère -5 – vos liens

Mot mystère  Magdelonnettes  

Mon texte :

Madelon était arrivée à la magdelonette depuis plus de deux ans. Elle était là pour une  faute, une très grande faute. Celle d’avoir aimé un jeune homme de condition bien inférieure. D’ailleurs l’amour était-il réciproque ? Elle ne savait pas. Elle était là car dans l’embarras, il était trop tard pour les faiseuses d’anges. La famille déshonorée, avait  crié au scandale et fait bastonné cet étalon de foire tant et tant qu’il ne devait plus jamais avoir mal aux dents.

Madelon travaille dur. On lui a enlevé sa petite ; elle se souvient juste de la petite menotte que la sage femme lui a tendue. Elle ne sait où elle est, et ce soir elle souffle derrière la cuisine qu’elle a soigneusement récurée. Aujourd’hui elle a fini la fine pochette en dentelle de en baptiste. Elle a dénatté ses longs cheveux auburn sous son bonnet mité ; ses cheveux dont elle aimait la caresse quand elle galopait sur sa jument Odette, vêtue d’un mantelet qui flottait dans le vent frais. Il fait froid, elle a l’onglée,  elle aurait dû mettre les gants qu’elle a tricotés avec les morceaux de laine récupérée.  Elle admire la lune, pense à sa petite Margot,  adossée aux puissant massifs de genêts ; ceux-là au moins ne la blesse pas. Soudain, un bruit, la peur lui prend le ventre. Si elle est découverte, c’est le cachot pour une semaine. Mais non, elle aperçoit deux petits yeux brillants, de la fourrure, une genette. Elle n’a n’avait encore jamais vu.

On ne sait pourquoi l’amitié naquit entre Madelon et le petit carnivore mais chaque soir, ce sont de douces retrouvailles. Peut-être un jour, Madelon sortira de cette prison.  Son frère lui a promis, alors que les larmes brûlant leur il lui avait dit  au revoir.

 

Vos liens 

Et par ordre alphabétique :

Covix– Filigrane – Ghislaine –  JazzyJill – Kimcat – Mamita – Tortue – Yvette- Jacou

Les plumes d’Aspho – 1/20 – Révolution

Le thème choisi pour ce retour :

Révolution

Sire, sire,  une mutinerie secoue Paris

Que nenni,  vous n’y pensez-pas ma douce, une mutinerie c’est sur un cuirassé comme le Potemkine, et nous en sommes loin ; au château tout est calme…

Sire je vous dit que c’est une émeute alors, les sans culottes sont aux portes de la capitale   envahissent même l’avenue du faubourg Saint Honoré.

Ah que veulent t-ils ses troubles fêtes, que leur manque –t-il ? Décidément ma Mie le changement n’est si simple !

Mais Sire c’est une utopie que de vouloir faire travailler les manants et vilains sans les rémunérer à juste titre.

Ecoutez ma mie, ne pouvez-vous pas les distraire, recommencer à faire du théâtre. Pendant qu’ils boiront vos paroles, nous pourrons préparer le bois nous nous allons les chauffer.  Oh ma Mie je vois déjà le tableau, nous, en voyage pour les îles, n’importe lesquelles feront l’affaire et eux, ces énergumènes à peine lettrés  réclamant encore des congés payés, des droits à la retraite et que sais-je encore… Tiens et pourquoi pas des  la relocalisations de leurs industries pendant qu’ils y sont ! Ah je vous dis, en vérité ma Mie, tout de tapage me fatigue. J’ai bien peur de tourner calotte.

Oh Sire vous avez bien raison, je vais reprendre les pièces jaunes de la duchesse  (en fait elle sont rouges serait-ce un signe) histoire de continuer mine de rien à leur faire encore les poches ; ils ne s’apercevront de rien…

Au fil des jours – janvier ou Nivôse

 Le  11 janvier  2020 correspond au 22 nhttps://www.france-pittoresque.com/spip.php?rubrique333ivôse  An CCXXVIII  (228)

Fêtons  :   Hortense , Paulin

Embrassons    Emilia

rendons hommage à   Tipasius  Hygin, Honorate

Dictons du jour

  • Janvier d’eau chiche fait le paysan riche.
  • Grosse pluie à la sainte Hortense, faudra diminuer la pitance.

Ça s’est passé un 10 janvier   :  parce que  l’Histoire éclaire le  présent.