La quintessence de la sapience – 52/52

Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas et joignez vous à nous et publiez

ne pas attacher son chien avec des saucisses

Signification : être très avare

Origine de l’expression :

Origine et définition

L’image, qui date du milieu du XIXe siècle, est amusante et, pour peu qu’on s’y penche un peu, aisément compréhensible.
En général, lorsqu’on attache son chien, c’est pour éviter qu’il baguenaude ou bien aille planter ses crocs dans la cuisse charnue de l’accorte voisine.
Si, pour l’entraver, on utilise des saucisses au lieu d’une corde épaisse ou d’une bonne chaîne bien solide, on aura deux effets :
– Le chien va s’empresser d’engloutir son excellente attache, sans se préoccuper vraiment de savoir si elle manque de sel ou si elle est un peu trop grasse ;
– La voisine va porter plainte.
C’est surtout le premier qui nous intéresse. Car pour que le chien reste attaché, il faut sans cesse renouveler l’attache. Ce qui, au final, coûte bien des sous et risque de vider la cassette de notre avare avant même qu’on ait pu la lui voler. Or, un pingre dépensant sans compter, ce n’est pas envisageable. Donc notre avare ne risque certainement pas d’attacher son ou ses chiens avec des saucisses. CQFD.
On peut également ajouter que si la voisine porte plainte, les frais de justice et d’amende vont aussi être insupportables pour notre homme. Ce qui ne fait que justifier son choix d’un autre type d’attache plus économique.

Que disent les  expression’nautes

Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas et joignez vous à nous et publiez le jeudi avant 12 h

vous publiez sur votre blog et envoyez à l’adresse indiquée 

soleillant.lilou@gmail.com

Un commentaire sur « La quintessence de la sapience – 52/52 »

Les commentaires sont fermés.