Bricabook chez Alexandra – Atelier d’écriture 385

La paire de baskets qui voulait….

Il était une fois, une paire de baskets brique affligée d’une virgule comme logo, qui piétinait sur un caillebotis, se frottant dangereusement contre une autre paire de baskets noires à bandes blanches d’un goût exquis.

Ah, se dit-elle si seulement je pouvais avoir des rayures même toutes petites même pas blanches, cela m’irait très bien. Mon bonheur serait complet. Mais que faire ?

La paire de baskets se mit à se tortiller, s’enfler, se gratter la peau, pousser sur les pieds qui l’hébergeaient quitte à dégager des odeurs de chaussettes sales qui trainent  des jours.

Oh hisse, oh hisse !

Après bien des efforts, elle constata que la virgule commençait à s’effacer. Elle fut encouragée et redoubla d’effort si bien qu’un morceau se détacha de la semelle.

Oh hisse oh hisse

Elle héla, alors l’ourlet du pantalon à carreau et lui posa directement la question.

–        dis-moi, Pantalon, je suis aussi belle que baskets à bandes ?

–        Cela vient cela vient, répondit celui-ci d’un air détaché.

Oh hisse oh hisse !

 Un autre avis serait mieux. Elle s’adressa alors au jean dont les franges caressaient sa toile.

–      Oh Blue Jean, y suis-je ? demanda la paire de sneakers qui s’époumonait tellement qu’elle vira au rouge coquelicot, sans décollement de virgule

–        Point encore !

Oh hisse, oh hisse !

Elle eut beau souffler, tirer, s’essouffler s’étirer encore et encore pousser et repousser encore, rien n’y fit.

Oh hissss…. Voilà qu’une chaussure perd sa semelle et l’autre l’embout de la chaussure.

Mais de bandes blanches point du tout.

3 commentaires sur « Bricabook chez Alexandra – Atelier d’écriture 385 »

  1. Bonjour Lilou,
    Tu pourrais s’il te plait donner le lien de cet atelier ?
    Il va falloir que je demande à mes chaussures de rester neuves !! Ca va marcher tu crois ??
    Dis moi comment tu vas ? Mieux ???
    Ghis

    J'aime

Les commentaires sont fermés.