Défi du vin – heu… du vingt

Chez Catichou avec les mots JEU et JANOTISME

Joseph récite son texte du Bourgeois Gentilhomme. Il a pris pour partenaire son grand frère, un fainéant maladif qui lui donne la réplique distrait par son jeu sur console. Ah ça il kiffe, il s’éclate, il jouit tandis que Molière l’ennuie profondément et c’est peu dire.

Et  joseph déclame :

« Madame, vos beaux yeux d’amour me font mourir » et continue à décliner sa phrase comme indiqué dans la pièce.

Soudain, le grand dadais se lève et hurle au pauvre Joseph qu’il se trompe et que même lui, sait que l’on dit : Madame, vos beaux yeux me font mourir d’amour. C’est simple c’est carré ; rien à comprendre d’autre.

Joseph lui explique que c’est une figure de style, que c’est justement l’intérêt du janotisme : laisser deviner, suggérer. C’est comme quand tu chantes « une souris verte qui courait dans l’herbe », c’est pour dire « une souris qui courait dans l’herbe verte.

Et ben tu y diras à ton Janot qu’il doit mieux apprendre le français et puis c’est tout !

10 commentaires sur « Défi du vin – heu… du vingt »

  1. Hello Lilou
    Tu joues, tu joues !
    Déjà tout petit on fait des janotismes alors 😆
    Et les yeux de la Marquise ! en voilà une belle démonstration !
    Super bisous

    J'aime

  2. Alors là bravo, un coup de maître. La souris verte j’avais jamais pensé à une souris qui court dans l’herbe verte, pour moi c’était la souris qui était verte. On joue, on rit, on apprend.

    J'aime

  3. Tu t’en sors bien car ce mois-ci coupler les deux mots de Catichou n’était pas une mince affaire !
    Je me suis souvenue de mes leçons sous forme de jeux sur l’étude de la langue avec mes petits élèves !
    Bonne journée

    J'aime

Les commentaires sont fermés.