La quintessence de la sapience – 39

Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas et joignez vous à nous et publiez

Disputer sur l’ombre d’un âne

Signification : C’est se quereller ou se disputer pour une chose qui n’en vaut pas la peine ou bien encore discuter sur des futilités

Origine de l’expression : Ce proverbe a eu une autre forme que celle que nous possédons actuellement. Il a dû provenir du proverbe grec que voici : Disputer sur l’ombre d’un âne, qui avait été tiré d’une histoire que le grand orateur Démosthène conta, dit-on, aux Athéniens, pour les rendre un peu plus attentifs aux discours qu’il leur faisait en faveur d’un homme qu’il voulait arracher au supplice.

« Un jeune homme, disait-il, avait loué un âne pour aller d’Athènes à Mégare. C’était dans l’été, vers l’heure de midi ; le soleil était brûlant. Notre voyageur, ne sachant comment faire pour se mettre à l’abri de la chaleur, descend de sa monture, s’assied près d’elle et se repose à son ombre. Mais le propriétaire de l’âne qui voyageait avec ce jeune homme, prétend que cette place lui appartient, en disant qu’il avait bien loué l’âne, mais non son ombre. La dispute s’échauffe et des paroles on en vient aux coups, si bien que cette affaire futile en apparence dans le fond resta, malgré les violences, sans solution satisfaisante et qu’elle fut même portée en justice. »

Après avoir ainsi parlé, Démosthène allait reprendre sa harangue ; mais ses auditeurs, piqués par la curiosité, voulurent connaître qu’elle avait été la décision des juges dans cette affaire. Le grand orateur releva cette puérilité en leur reprochant d’accorder plus d’attention à une dispute provenant de l’ombre d’un âne qu’à une cause où il s’agissait de la vie et de l’honneur d’un homme.

Donc, disputer sur l’ombre d’un âne ou disputer sur la pointe d’une aiguille sont identiques quant à l’objet, puisque l’ombre d’un âne, comme n’importe quelle ombre, est une chose insaisissable, et que la pointe d’une aiguille est la plus petite dimension qu’on puisse concevoir. Finalement, dans l’un et l’autre cas, c’est disputer sur des riens.

Que disent les  expression’nautes

Vous connaissez des expressions anciennes ? Vous en connaissez des rigolotes, des savoureuses, des savantes fleurant bon notre France ? N’hésitez pas et joignez vous à nous et publiez

Vous voulez participer ? vous publiez sur votre blog et envoyez à l’adresse indiquée 

soleillant.lilou@gmail.com ou en commentaire sous l’article de préférence avant midi. 

4 commentaires sur « La quintessence de la sapience – 39 »

  1. Bonjour,
    Je ne la connaissais pas cette expression et j’ai beaucoup aimé lire tes explications !
    Il me semble qu’en ce moment , on dispute beaucoup sur des riens …Sans doute pour noyer le( vilain ) poisson .
    Bises .

    J'aime

Les commentaires sont fermés.