Les plumes d’Aspho – 8 – Echo

Avec les mots : montagne, ragot, iodler, radar, corbeau, boomerang, hoquet, résonance, journal, gronder, profond, glacial

Là haut sur la montagne

Là haut sur la montagne, l’était un vieux chalet. Murs blancs toit de bardeaux, Jean  l’avait reconstruit de tout son cœur pour que sa Bien-aimée  puisse faire les plus belles photos pour le journal de mode qu’elle avait l’intention de lancer

La- haut sur la montagne, dans le vieux bouleau devant le chalet, un corbeau, tenait dans son bec un fromage volé quelques instants auparavant à la belle Emilie. Oui c’est elle, la nôtre qui défile avec talons aiguilles dont la résonance sur le carrelage de la cuisine, n’a d’égale que l’écho des grognements  d’un ours sortant d’hibernation ; robe moulante l’air grave, elle regardait le Phoenix des bois  se débattre avec son camembert. Tout en bas, un promeneur, se croyant seul au monde iodlait comme un tyrolien,  on aurait cru un radar des temps anciens. Il se guidait à l’écho pour ne pas se perdre.

là haut sur la montagne, un vieux renard rusé, après une cour assidue  chipa le fromage au corbeau qui se mit à croasser de dépit. L’histoire revint comme un boomerang !

Là haut sur la montagne, au plus profond de la nuit glaciale, on entendit gronder et craquer les rochers et dans  un hoquet phénoménal la terre s’ouvrit et engloutit chalet, renard, promeneur etc. Sauf la belle Emilie et le corbeau.

Vous ne me croyez pas, pourtant ce ne sont pas des ragots.

9 commentaires sur « Les plumes d’Aspho – 8 – Echo »

  1. OUF ! Émilie est sortie saine et sauve de cette histoire abracadabrantesque (Arthur est venu à mon secours pour orthographier ce mot !) Nous sommes sauvés, nous pourrons jouer avec les mots la semaine prochaine. Bisous Lilou

    J’aime

  2. Je suis venue pour la récolte d’Olivia, et du coup, j’en ai profité pour lire ce texte-ci, avec une revisite sympathique du Corbeau et du renard ! Belle journée, Sabrina.

    J’aime

Les commentaires sont fermés.