Chez Ghislaine 112 – La Vouivre

Le thème :  Hiver et/ou les mots : Vouivre, vivre, ivre, cuivre, givre, poursuivre, poivre et déprime

Je suis en pleine déprime.

J’ai poursuivi une chimère. J’ai entendu le chant des sirènes et c’est là, monsieur le commissaire, que je l’ai vu !  Oui je l’ai vu avec sa longue chevelure flamboyante comme le  cuivre. Je n’étais pas ivre du  tout. J’avais tout  au plus bu quelques bières irlandaises de celles qui laissent en  bouche, des effluves parfumés comme si j’avais croqué du poivre.

C’est en sortant du bar, monsieur le commissaire que j’ai entendu son appel et vu son ombre… Je me suis précipité mais le sol plein de givre m’a trahi. C’est pour cela, Monsieur le Commissaire que vous m’avez retrouvé cul par-dessus  tête après avoir descendu les escaliers comme sur des patins à roulettes. Oh non Monsieur le Commissaire, on ne vit  pas en cellule de dégrisement ; comment vais-je retrouvé la Vouivre ?

 

La Vouivre : La vouivre  est une créature fantastique mythologique. Elle prend la forme d’un dragon ou d’un serpent ailé, selon les traditions régionales …

C’est un roman de Marcel Aymé dont on a tiré un film magnifique avec Lambert Wilson

4 commentaires sur « Chez Ghislaine 112 – La Vouivre »

  1. Ah! ces bières irlandaise, que c’est bon mais que c’est pas bon pour le cerveau.! Ça t’embrouille les idées vite fait.
    Bien ton texte Lilou, bien trouvé!
    bisous et à +
    Yvette

    J'aime

Les commentaires sont fermés.