Le tableau du samedi – Thème 7

Nous travaillons avec deux cerveaux Fardoise donne le thème et je publie

soleillant.lilou@gmail.com ou en commentaire sur mon blog

Pour cette semaine de Saint Valentin même si cela n’a qu’un sens très commercial pourquoi ne pas offrir un bouquet de fleurs. Roses ou marguerite, cultivées ou des champs les fleurs sont un rayon de soleil. J’ai choisi ces pivoines de Frédéric Bazille un peintre merveilleux et prometteur mort à la guerre de 1870 après s’être engagé dans cette guerre absurde ( comme toutes les guerres) .

Résultat de recherche d'images pour "frédéric bazille"

 

Chez les amis de la peinture

 

Amande douce : lien

Covix : lien
Cendrine : lien
Chimère écarlate : lien
Fardoise : lien
Jak : lien
Kimcat : lien
Ma plumefée : lien
Monica :  lien                    
Tortue : lien

Zazarambette : lien

 

 

 

 

 

 

4 commentaires sur « Le tableau du samedi – Thème 7 »

  1. Comme toi je pense cette fête commerciale avant tout, mais des fleurs cela fait toujours plaisir – même si je ne suis pas fan non plus des fleurs coupées – Paradoxe, j’aime beaucoup peindre les fleurs… avec les paysages.
    Je cherchais un tableau dans l’esprit de celui que tu as choisi, et c’est bien de mettre Bazille à l’honneur. Faute d’avoir trouvé j’ai choisi un artiste contemporain qui propose des leçons, dont une pour peindre ce bouquet de pivoines,
    http://entretoilesetpapiers.eklablog.com/le-tableau-du-samedi-aujourd-hui-on-offre-un-bouquet-pour-la-st-valent-a182251934
    Bon samedi

    J'aime

  2. Coucou Lilou.
    Je suis heureuse qu’avec Fardoise vous ayez pris la suite de notre Lady Marianne pour les tableaux du samedi. Je continue dans mon coin avec des thèmes libres, ne connaissant pas que les thèmes étaient imposés par Fardoise.
    Je viens de m’inscrire à la news de Fardoise.
    Voici le lien de ma publication de ce matin : https://zazarambette.fr/le-tableau-du-samedi/
    Bises et bon weekend de la part de Zaza – https://zazarambette.fr

    J'aime

Les commentaires sont fermés.