lundi soleil – l’abricot de juillet – 28/18

Louise Moillon est née à Paris en 1610 dans une famille de peintres protestants. Elle est la fille du peintre Nicolas Moillon (mort en 1619) et la sœur d’Isaac Moillon, également peintre. Sa mère se remarie l’année suivante avec François Garnier, peintre de natures mortes et marchand de tableaux.

Louise Moillon a baigné dès son plus jeune âge dans un milieu artistique et continue sa formation commencée auprès de son père avec son beau-père. Sa mère meurt en 1630. Elle travaille toute sa vie. En novembre 1640, elle épouse Étienne Girardot (de Chancourt), riche marchand de bois parisien, huguenot originaire de Bourgogne.

Elle meurt en 1696 sans postérité, laissant un testament ambigu qui laisse entendre sa fidélité à sa foi sans laisser prise aux accusations de relaps. Elle y remercie Dieu de l’avoir « fait naître en son Église et persévérer en la religion chrétienne. » Elle est enterrée selon le rite catholique.

413px-Moillon_Nature_morte_aux_abricots_(2004_1_251)

chez bernies

3 commentaires sur « lundi soleil – l’abricot de juillet – 28/18 »

  1. Bonjour,
    Une belle toile pour ce lundi.
    C’est vrai, je ne suis pas fan des natures mortes, mais certaines retiennent mon attention.
    Un destin bien marié dans son époque.
    Bonne journée
    Bises

    J'aime

Les commentaires sont fermés.