l’atelier de Ghislaine – 67

le sujet  est ici

Jérémy était adepte d’ étrange pratiques physiques. Elle consistait à se tamponner le coquillard sans penser à rien d’autre que les préceptes du fameux Tenzin Gyatso, alias le Daïli-lama afin de garder l’esprit bien clair. Rika Zaraï,  il y a plusieurs années préconisait de se tremper les fesses dans l’eau froide le plus souvent possible voire tous les matins et de consommer des artichauts pour pouvoir soulager son foie. Moi je crois qu’il y a anguille sous roche et que ceci n’est que prétexte à des pratiques attribuées à un Kama sutra qui  ménage la chèvre et le chou. Comment ?  Tu dis Ghislaine ? Mon texte n’a ni queue ni tête ? Alors là tu chipotes…

 

4 commentaires sur « l’atelier de Ghislaine – 67 »

  1. Oh que non !! Je ne vai spas chipoter car il est en tous oints parfait ce texte et à le mérite d’être humoristique et ça j’adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Merci pour ta participation et le lien au bon endroit……….
    Tu seras donc dans le récap qui paraitra le 20 avec le défi 68
    Bisous Lilou…

    J'aime

Les commentaires sont fermés.