Poésie du mardi – 24/18

Chanson

Voici nouvelle joie,
La nuit pleine d’obscurité
Est passé ; et voici le jour,
Auquel marchons en sureté.
Chassant toute peur par amour,
Sans que nul se devoie :
Voici nouvelle joie

L’hiver plein de froid et de pleurs
Est passé tremblant et glacé ;
L’été plein de verdure et fleurs
Nous vient plus beau que l’an passé ;
Or chacun le voie
Voici nouvelle joie.

L’arbre sec et fâcheux à voir,
Raboteux, et dur à toucher,
Que nul ne désirait avoir,
Maintenant pouvons le toucher :
Il fleurit et verdoie
Voici nouvelle joie

Le rossignol qui s’est fâché
Pour la rigueur de l’hiver froid,
Maintenant il n’est plus caché,
Mais sur la branche se tient droit :
Il jargonne et verboie
Voici nouvelle joie.

Marguerite de Navarre

 

4 commentaires sur « Poésie du mardi – 24/18 »

un petit mot fait toujours plaisir

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s