Jeu de lettres chez ma Lady – 155 – 10/18

Pour renouer un peu avec l’écriture  un mot de Ma Lady Circonvallation

Une bonne odeur de café arôme noisette régnait dans la cuisine et la tasse encore à la main et les yeux dans le vague je savourais l’instant charmant entre aube et aurore quand des bruits  sourds interrompirent le cours de  mes pensées. Brutalement des voix retentirent et le mot circonvallation émergea d’un flot de cris…

  • Comment ? Quelle circonvallation veux-tu faire encore ? Tu n’es pas raisonnable ma Lady, cette propriété n’est pas un champ de bataille !
  • Pas de circonvolution mon cher Victor, je veux juste creuser autour de la maison un petit bassin pour que les grenouilles, les crapauds reviennent dans notre jardin.
  • Pouah les Crapaud c’est moche et ça pue criailla Victor dont la carnation du visage virait au violet pourpre.
  • Non mais alors, faut pas vivre à la campagne s’insurgea ma Lady ! Et les pucerons qui les mangera, si les coccinelles s’en vont ? Tu auras beau traiter tes sacro-saints rosiers, mauvais pour la planète, elles périront. Et les moustiques, hein,  les moustiques qui te piquent la couenne ! Tu m’enquiquineras tout l’été pour te mettre de la crème anti démange ! … Pas de grenouilles mais des moustiques.
  • Non, non et non pas de bassin dans mon jardin martelait Victor comme un carillon !

Alors pendant que ma Lady non résignée, récitait toutes les invocations pour  tous les dieux du monde, je pris mon violon et me mit à jouer un air de la symphonie pastorale de Beethoven… Le passage de l’orage…

6 commentaires sur « Jeu de lettres chez ma Lady – 155 – 10/18 »

  1. bravo pour cette belle histoire !!
    oui les moustiques aiment l’eau et les humains—-
    tu es dans mon histoire aussi !!
    merci de participer malgré ton manque de temps-
    gros bisous-

    J'aime

Les commentaires sont fermés.