Carpe diem – 24 octobre

Histoire du mois d’octobre

31 octobre 1855 : Victor Hugo est expulsé de l’île anglaise de Jersey

Il doit s’embarquer pour Guernesey, autre île britannique, pour y chercher refuge. De son lieu d’exil, le poète attaquait tant Badinguet qui trônait aux Tuileries, que sir Robert Peel s’était dressé, en 1854, à la Chambre des Communes, en flétrissant « cet individu » qui avait osé dire au peuple de Jersey « que notre alliance avec l’Empereur des Français était une dégradation morale pour l’Angleterre. »

Victor Hugo devant sa maison de Jersey
Victor Hugo devant sa maison de Jersey

A quoi Victor Hugo avait riposté, avant de s’embarquer pour Guernesey : « Il y a en effet entre moi et M. Bonaparte une querelle personnelle, la vieille querelle du juge sur son siège et de l’accusé sur son banc. »

saint du jour  

Saint Quentin   Martyr dans le Vermandois (3ème s.)

 

Embrassons aussi 

Alphonse – Alphonsine – Phollien – Wolfgang

Dictons du jour 

À la saint Quentin, cheminée allumée tu seras bien.
Pour la saint Quentin, couvre-toi les reins.
À la saint Quentin, la chaleur a sa fin.
 Expression du jour : Boire à tire-larigot (la rigaud)

 

 

9 commentaires sur « Carpe diem – 24 octobre »

  1. Venant de chez Lakévio, j’arrive ici « comme un chien dans un jeu de quilles » ! C’est pourquoi il fait lire et déguister le livre de Claude Duneton, constamment réédité : « La Puce à l’Oreille »

    J'aime

  2. Bonjour Lilou. C’est bien joli chez vous et il semble que nous partagions beaucoup d’intérêts…
    Pour participer à ma proposition des « Contes du lundi »,il suffit de venir voir le thème le vendredi et de signaler le lundi sur ma page que vous avez participé.
    Merci.
    Lakévio

    J'aime

  3. coucou Lilou
    ha mince si le mot est déjà donné-
    j’ai cherché dans ta liste mais elle n’est pas alphabétique- alors j’ai du louper-
    pas grave on laisse comme ça-
    tu n’as qu’à republier ton ancienne participation- nouvelle date –
    bisous- j’espère que tu vas pour le mieux-

    J'aime

  4. Avec la réchauffement climatique je ne sais pas si les anciens proverbes sont toujours vrais. Je n’ai jamais vu une canicule pareille à la fin août! Un bel article sur l’école républicaine. Bon week end Bise

    J'aime

  5. Ah oui avoir du foin dans ses bottes c’est une belle expression qui dit bien ce que ça veut dire. J’aime beaucoup les anciennes expression, je m’y suis mise à un moment et puis… manque de temps
    Passe une bonne soirée, la chaleur commence tout doucement à s’effacer !

    J'aime

Les commentaires sont fermés.