Au bord du lac –

Pour les Poudreurs d’escampette :

P266 – En regardant  ce tableau certains ont cru voir dans la main de la personne debout à droite un téléphone portable !  Erreur d’interprétation bien sûr puisqu’il s’agit en fait d’un livre dont la lecture concentre l’attention du  modèle  lui évitant ainsi de bouger.

Maintenant, introduisez volontairement cette fois, dans un tableau célèbre avec personnages de votre choix, un objet inattendu qui déclenchera un dialogue dans votre tableau ainsi animé. Le nom de l’œuvre et de son auteur serviront de titre à votre texte.

le bord du lac pour les poudreurs

Un dimanche après-midi. Le soleil brille…

Une petite fille accompagnée de sa gouvernante joue près d’un petit lac sous le regard tantôt lascif tantôt attentif  d’un metteur en scène de pacotille invisible dans sa chaise longue…

Le point de vue du cygne majestueux :

Ah tiens voilà la charmante enfant de l’autre jour ; p’êtes ben qu’il y aura quelques miettes pour moi ; et de la brioche cette fois j’en ai assez du pain sec.

Le point de vue de la gouvernante :

Marre de cette gamine qu’il faut balader par une chaleur pareille…Une fois de plus je vais rater mon rendez-vous avec Jules… Il va encore inviter cette peste de Suzon qui lui fera des grimaces…et tout et tout…

Le point de vue du cheval :

Je voudrais pour une fois galoper avec cette petite sur mon dos, elle ôterai son chapeau de paille et dentelle et ses cheveux libérés voleraient dans le vent, nous irions dans les sous bois. Puis après avoir couru tout notre saoul, j’irai au pas pour qu’elle admire et respire le parfum de l’herbe et de fleur fraîche, d’humus et de champignons. J’adorerai qu’elle brosse ma robe…

Le point de vue du ciel : dommage que j’ai des nuages qui moutonnent un peu mais je vais me déchirer pour que le soleil éclaire cette magnifique clairière et que je me reflète tel Narcisse dans l’eau du lac frais.

Le point de vue de la couleur verte :

Que de recherche dans l’harmonie des tons et nuances.. Du jade pour l’herbe tendre, de l’émeraude pour les arbres dont le feuillage dense frémit au vent léger, du sapin pour les sapins et un vert Nil pour les berges du lac.  Elle l’a travaillé sa palette avec Renoir, et les petits coups de pinceaux avec Monet.

 Deuxième partie

C’est un peu court, jeune femme à propos de ce tableau vous auriez pu dire :

Que du point de vue de Mme Morisot peindre sa fille est l’émanation d’une jouissance sans fin et que chaque coup de pinceau s’avère être comme un baiser qu’elle lui donne.

Que cette petite fille même peinte de dos dégage l’amour absolu que lui porte sa mère.

Que le souci du détail est absolu ; il suffit de regarder la bouche rouge cerise de la nurse de Julie Manet et d’admirer comment une tache brun roux laisse imaginer un cheval tirant une charrette.

Que le noir, qui est dans l’absolu la révélation de l’absence de couleur, est, pour l’artiste, une couleur qui se traite avec beaucoup de respect et que son usage avec parcimonie fait ressortir son intensité.

Que la maîtrise du pinceau se voit dans l’ébauche d’un cygne qui se fond avec les reflets de l’eau.

Que les verts sont travaillés durant des heures et des heures pour nuancer toutes les déclinaisons d’un même ton celui de la lumière et des  ombres et qu’ils nous donnent envie d’aller nous rouler dans cette herbe fraîche et tendre.

Que les paysages guident notre regard dans leur profondeur et que l’on a envie de s’y perdre ou de jouer à cache-cache avec cette petite Julie.

Voilà ce que vous auriez pu dire, si vous aviez mieux regardé et si vous vous étiez mise à la place de Madame Morisot qui outre l’œil du peintre avait le regard d’une Maman.

Un commentaire sur « Au bord du lac – »

un petit mot fait toujours plaisir

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s