Bric à book – # 261 – Des jambes…

une-photo-quelques-mots-atelier-décriture-en-ligne

Deux jambes s’aimaient d’amour tendre… L’une gainée de brun Van Dyck, l’autre de beige mâtiné de miel. Mais un jour… Dans un recoin perdu L’une rencontra une autre et….

– Salut comment savate et chaussons ?
– Et toile à matelas ?
– Toujours tes jeux de mollets pour gens bêtes !
– Ce soir je vais à la gambille, je vais voir les filles qui tricotent des gambettes, tu viens avec moi au bal musette ?
– Me ferais-tu des propositions guillerettes ? On dit que j’ai de belles gambettes et c’est vrai !
– Danser la gigue et le rigodon, n’est pas sauter par-dessus les jambes et tout balancer par-dessus les moulins !
– Dis – tu s’rais t’y pas un peu lyonnais toi ? Car qui n’est pas lyonnais ne saute pas…

et pour bien sauter il faut de bonnes grolles… paroles paroles…
et pour bien gambader, il faut de bonne guiboles paroles paroles…
C’est pas pour les guibonnes gigognes.

4 commentaires sur « Bric à book – # 261 – Des jambes… »

  1. j’oubliais de préciser, les trois fleuves de Lyon,
    Le rhône, cela en est bien un, la Saöne, ma fois, c’est plus une rivière et le beaujolais, la est le consensus lyonnais. Gnafron en aime bien les pots.
    Bises

    J'aime

  2. Et ben oui… faut sauter sur ses gambettes, bon pour franchir deux des trois fleuves, ce n’est pas aisé, mais pour le troisième, d’une robe grenat, c’est plus évident, c’est même lui qui donne la mesure!
    Bonne soirée
    Bises

    J'aime

Les commentaires sont fermés.