Jeudi poésie -Le chant de la liberté

Voici un modeste poème que j’avais écrit lors d’un atelier d’écriture auquel participait une écrivaine : Sema Kiliçkaya parce qu’elle vit à Chaumont. Elle a écrit « Le chant des tourterelles » et nous avions pris le titre pour écrire un poème.

Prenez un chant

Et sans faire semblant

Mettez le son à l’unisson.

Faite courir et glisser

Dans tous les espaces champêtres

que vous pouvez connaître.

Peignez une grande et belle cage

Pour lui retirer son aspect sauvage,

Utilisez des tons bleus

En camaïeux harmonieux

Suspendez l’abri ainsi préparé

Avec une jolie paire de bretelles.

Vous pourrez décorer à votre goût

Avec des nœuds de dentelle

Accrochés un peu partout.

Vous aurez peut-être la chance

D’attirer une tourterelle de France

Surtout avec un pâté d(airelles.

Mais le chant d’une tourterelle

Ne se mets pas en bouteille,

Il ne fuse pas à tire d’aile

Une tourterelle captive

Comme une fière hirondelle

Cherche la liberté.

le-chant-des-tourterelles

Le chant des tourterelles

Alep, 1943.La belle Djémilé vient de perdre Rassime, l’époux que son père lui avait imposé. Alors elle s’en ira, à pied avec ses cinq enfant, comme s’en va le fleuve Asi qui coule depuis les montagnes du Liban, jusqu’au coeur d’Antakya, en Turquie, la ville où elle est née. Elle va recommencer sa vie, puis ses enfants et petits-enfants y feront la leur jusqu’au départ, jusqu’à l’exil final. Le récif foisonnant court sur trois générations de femmes, leurs forces, leurs désirs, leurs libertés. En filigrane, les questions religieuses, et culturelles, les rapports entre hommes et femmes, la valeur des racines. La qualité et la finesse des évocations, la tendresse manifeste que ces personnages suscitent, ce parfum de nostalgie et de fraîcheur nous entraîneraient sur les sentiers de l’onirique… si l’ultime pirouette ne nous perçait le coeur…

Pour en savoir plus sur l’auteur, je vous invite sur notre bon Wikipédia. Je sais qu’elle est née en Turquie, à la frontière Syrienne, qu’elle est en France depuis l’âge de quatre ans, qu’elle a écrit plusieurs livres dont l’un fut récompensé par le prix Seligmann, qu’elle est engagée contre le rassisime et qu’elle nous fit l’honneur de participer quelquefois à nos réunions d’écrivailleurs…

13 réflexions sur “Jeudi poésie -Le chant de la liberté

  1. un très beau poème pour célébrer l’oeuvre d’une belle personne. Et j’aime beaucoup la malice de ton doigt bégayant sur les s pour rendre le racisme aussi rassis que du pain rance, à en devenir rassisime, mais hélas loin encore d’être rarissime.
    bien belle journée lilou

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s